Il y a 436 visiteurs en cet instant

Les dernières mises à jour des textes accompagnant les timbres effectuées en date du 1er septembre 2019

N° Y & T 
Pour voir les timbres concernés cliquez sur leur image
ATTENTION : certains liens internes aux pages de timbres (photos, vidéos) peuvent ne pas fonctionner ici







Philippe François Marie de Hauteclocque, dit Leclerc, est un militaire français, né le 22 novembre 1902 à Belloy-Saint-Léonard (Somme) et mort le 28 novembre 1947 près de Colomb-Béchar (territoire d'Ain Sefra, Algérie française).

Il fut l'un des principaux chefs militaires de la France libre durant la Seconde Guerre mondiale ; ses fonctions au sein des Forces françaises libres l'amenèrent notamment à commander la 2e division blindée.

Leclerc fut tout d'abord son nom de guerre au sein des Forces françaises libres, avant d'être ajouté à son patronyme légal : il a été autorisé à se nommer Leclerc de Hauteclocque par décret du 17 novembre 1945 publié aux JO des 19 et 26 novembre 1945.

Il a été élevé à titre posthume à la dignité de maréchal de France.
D’après Wikipédia 
  • Le commandant en chef des forces alliées donne l'ordre dans la soirée du 22 août 1944 au général Leclerc et sa 2e DB de marcher sur Paris.
  • La 2e DB du capitaine Dronne entre dans Paris par la porte d'Italie et la porte d'Orléans le 24 août 1944
  • La signature de la capitulation des troupes nazies est faite à la gare Montparnasse le 25 août. 1944
Mis à jour le 01/09/2019 à 11h27


Louis-Dieudonné Bourbon, né le 5 septembre 1638 à Saint-Germain-en-Laye, sacré roi le 7 juin 1654 sous le nom de Louis XIV , dit le Roi Soleil, titre bien mérité par son goût des arts et de la beauté.
Il fut un très grand homme d'État, malgré la persécution des protestants et les souffrances qu'il imposa à son peuple auxquelles était sensible, en vain, son ministre Vauban.
Il meurt 1er septembre 1715 à Versailles.

Contrairement à ce que nous enseigne l'histoire scolaire il n'aurait jamais prononcé cette fameuse phrase "L'Etat c'est Moi !".:
Mis à jour le 01/09/2019 à 10h08

Emission conjointe France-Thaïlande
Le timbre représente les émissaires du Roi de Siam présentant à Louis XIV leurs lettres de créances le 1er septembre 1686
Mis à jour le 01/09/2019 à 09h52

Un peu d’histoire
La célèbre silhouette du marteau-pilon veille sur la ville, sentinelle fidèle d’un passé industriel glorieux mené par la famille Schneider et emblème d’une cité résolument tournée vers l’avenir. Cet outil de forgeage, à l’époque le plus puissant du monde, rappelle que Le Creusot fut au coeur de toutes les innovations technologiques liées à la révolution industrielle du XIXe siècle.

Si Le Creusot reste marqué par l’ère Schneider, la ville est aujourd’hui connue dans le monde entier pour son excellence en haute technologie. Des entreprises de grande renommée (Snecma, ArcelorMittal, GE Thermodyn, Framatome, Alstom…) fleurons du savoir-faire creusotin, y sont installées.

Mais Le Creusot ne se résume pas à son industrie. La ville s’emploie à proposer un cadre de vie unique et agréable où il fait bon vivre.

Ville industrielle, Le Creusot n’en demeure pas moins une cité très verdoyante. Ancienne Manufacture des cristaux de la reine Marie-Antoinette et résidence de la dynastie Schneider, le château de la Verrerie – aujourd’hui notamment reconverti en musée – dispose d’un parc ouvert de 28 hectares en plein centreville auquel s’ajoute le parc des Combes, 70 hectares sur les hauteurs, aux attractions multiples.

Paradis pour les associations et les clubs sportifs, ville universitaire, Le Creusot est particulièrement bien loti en termes d’équipements. La ville est aussi reconnue pour ses remarquables capacités d’organisation événementielle aussi bien dans le domaine sportif que culturel. Saviez-vous que L’arc, aujourd’hui labellisé scène nationale, fut le premier centre d’action culturelle de France en 1968 ?

Le Creusot est une ville dynamique. Elle le doit à ses habitants, entrepreneurs, bénévoles… Le tissu associatif est effectivement très riche au Creusot et il est l’un des ingrédients indispensables au vivre-ensemble, la marque de fabrique de cette ville atypique de Bourgogne du Sud.
© La Poste - Tous droits réservés
D’après le communiqué de presse de Phil@Poste 
Mis à jour le 01/09/2019 à 08h58

Google

     
Ce site a été visité 32940137 fois - cette page a été visitée 515 fois - précédente visite le 05/12/2019 à 23h 45mn
Mois de décembre 2019: 217 634 visites cumulées des pages pour 62 774 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...