Il y a 259 visiteurs en cet instant

Les dernières mises à jour des textes accompagnant les timbres effectuées en date du 31 mai 2020

N° Y & T 
Pour voir les timbres concernés cliquez sur leur image
ATTENTION : certains liens internes aux pages de timbres (photos, vidéos) peuvent ne pas fonctionner ici

« Espace, soleil, liberté » ... hum ... qui pourra en profiter ?
Souhaitons-le après cette crise du Coronavirus, espérons qu'elle sera terminée d'ici cet été.

Voir le communiqué de presse de Phil@Poste 
Mis à jour le 31/05/2020 à 20h09

Un peu d’histoire
Le 17 août 1220, le cardinal Conrad, légat du pape Honorius III, octroyait à l’Université des médecins de Montpellier, tant docteurs qu’étudiants, des statuts officiels et perpétuels : la plus ancienne université médicale de l’histoire était née.
Il y a 800 ans à Montpellier, la communauté médicale était la première au monde à recevoir un statut universitaire. L’enseignement de la médecine sera ainsi organisé selon les principes juridiques définissant l’Université au Moyen Âge : monopole de l’enseignement et de la pratique, reconnaissance du diplôme et lois régissant la communauté (universitas en latin) des enseignants et la communauté des étudiants. L’équilibre de ces deux parties à la recherche d’un compromis est encore aujourd’hui l’élément moteur des institutions universitaires modernes.

1367-2017 : 650 ans séparent l’inauguration du collège Saint-Benoît-Saint-Germain, du Campus Santé Arnaud-de-Villeneuve de l’architecte François Fontès. Le premier est un monastère bénédictin à l’aspect de forteresse médiévale. Bâtiment épiscopal, il est confisqué à la Révolution puis donné à l’école de santé. Les thèses y sont soutenues depuis plus de 200 ans. Les étudiants y ont toujours cours, traditionnellement, pour s’imprégner de l’esprit de l’école. Cet esprit est représenté par les deux statues qui accueillent les visiteurs : le chirurgien Lapeyronie et le médecin Barthez. Le premier a œuvré à rapprocher les chirurgiens médecins, la pratique de la doctrine. Le second est la figure du médecin encyclopédiste philosophe des Lumières, défenseur de la spécificité de la science du vivant.
© - La Poste - Professeur Gérald Chanques - Tous droits réservés
D’après le communiqué de presse de Phil@Poste 
Mis à jour le 31/05/2020 à 18h30




En 2016, c'est l'univers de la Maison Courrèges qui est ici à l'honneur.

Pour garder l'esprit couture et rendre hommage à celui qui a fait entrer la lumière dans les vêtements.
La Poste a réalisé une création originale qui allie les encres iridescentes et fluo !

Créée en 1961 par André et Coqueline Courrèges, la maison Courrèges a révolutionné l'univers de la couture et du design.
C'est depuis toujours une maison de couture avant-gardiste, avec une identité forte et intemporelle.
André Courrèges écrivait dans les années 1960 « il faut distinguer le style et la mode. La mode change, le style c'est ce qui se perpétue dans le temps et dont on reconnaît la personnalité ».
Architecte du vêtement autant que couturier, il sera surnommé « Le Corbusier de la haute-couture », refusant l'esthétisme pur du stylisme, au profit de créations faciles à porter.
Durant toute sa carrière, André Courrèges va s'adresser avant tout aux femmes modernes, actives, leur proposant « un mode de vie » plus que des vêtements. Minijupe, robe trapèze, pantalon et bottes plates inspirées de la conquête spatiale restent emblématiques du style Courrèges.
C’est aussi une mode fonctionnelle, architecturée, symbole de son époque, et qui inspirera à sa suite de nombreux stylistes par ses formes géométriques et l'omniprésence du blanc.

Avec son atelier de design, la maison Courrèges s'est attachée a « faire entrer la lumière » dans son timbre cœur iridescent, qui illuminera toutes nos missives de l'année 2016.
D’après Phil@Poste 
Mis à jour le 31/05/2020 à 13h11

Google

     
Ce site a été visité 34798983 fois - cette page a été visitée 5494 fois - précédente visite le 04/07/2020 à 14h 34mn
Mois de juillet 2020: 154 443 visites cumulées des pages pour 63 039 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...