Il y a 219 visiteurs en cet instant

Lexique philatélique

N° Y & T 

 

Recherchez le dans le menu ci-dessous pour en obtenir une définition. Vous pouvez également cliquer sur une des lettres ci-dessous afin d'obtenir tous les mots commençant par cette lettre.

A B C D E F G H I L M N O P R S T U V X

Les mots commençant par la lettre C
Cachet : Inscription ou figure, gaufrée ou tamponnée à la main, qui associe un texte et une image imprimée sur une enveloppe (généralement sur le côté gauche) pour marquer un événement, premier vol ou autres circonstances particulières dans lesquelles le produit a été posté ou livré. Le cachet peut être apposé par le bureau de poste ou par un particulier avec ou sans l'accord de l'autorité postale. Le terme «cachet» est parfois employé, à tort à mon avis, pour désigner l'oblitération qui annule les timbres-poste. D'où l'expression "le cachet de la Poste fait foi".
Cachet commémoratif : Utilisé aux mêmes fins que les timbres-poste commémoratifs, mais ne nécessite pas pour autant l'émission d'un timbre-poste commémoratif.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Cachet «premier jour». : Expression parfois employée pour désigner un timbre à date utilisé par la Poste pour oblitérer un timbre-poste le premier jour de son émission.
Caméléon : Timbre-poste dont la couleur a été altérée par les rayons du soleil, par l'eau ou par une réaction chimique.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Carnet de prestige : Produit philatélique qui comprend un carnet de timbres-poste, des informations philatéliques et des illustrations. Il s'agit d'une version haut de gamme du carnet-souvenir qui peut servir à la promotion et à la publicité d'une entreprise commerciale.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
carnet de timbres : Le carnet de timbre-poste est le conditionnment de vente, fabriqué et mis en vente par une administration postale ou son concessionnaire, formé d'une couverture dans laquelle est (son) fixé(s) un (des) feuillet(s) de timbres-poste détachables.

Par extension on retiendra également le simple feuillet, comprenant sur un support unique à la fois la couverture et les timbres, et ayant clairement vocation a être plié par l'usager pour former un carnet.

On notera que pour certains carnets contemporains la couverture sert directement de support aux timbres-poste autocollants.
Carnet-souvenir : Carnet de timbres-poste produit spécialement comme souvenir d'un événement, contenant par ailleurs souvent des informations philatéliques. Voir Carnet de prestige. Le carnet peut être d'origine privée
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Carte de teintes : Nuancier et terme concernant les couleurs généralement utilisées dans les timbres-poste. Souvent édités par les imprimeurs et les négociants en timbres-poste.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Carte maximum : Produit philatélique qui consiste en une carte illustrée, un timbre-poste et une oblitération, comportant chacun un dessin semblable mais différent; il doit y avoir la plus grande concordance possible entre ces trois éléments.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Carte-lettre : Carte pliée comportant un volet destiné à la rédaction d'un message et qui, une fois pliée, est cachetée par un adhésif situé autour des bords. Le bord est généralement perforé en vue de faciliter l'ouverture
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Carte-poste : Entier postal se présentant sous la forme d'une carte postale sur laquelle un timbre-poste a été imprimé avant la mise en vente au public pour payer les droits de port à l'avance. Voir aussi Carte-réponse
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Carte-réponse : Entier postal se présentant sous la forme d'une carte double; un timbre-poste a été imprimé sur chaque volet avant la mise en vente au public, l'un des deux étant destiné à la réponse.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Carton : Papier épais, ordinairement de plus de 120 grammes par m2, utilisé pour les cartes postales, les couvertures des carnets et les cartes-lettres. Egalement employé pour la production des épreuves afin de les distinguer des timbres-poste émis.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Catalogue : Liste détaillée des émissions de timbres-poste d'un pays ou d'un groupe de pays (p. ex. le Commonwealth britannique, la France et les colonies), comportant généralement des prix qui indiquent la valeur courante des timbres-poste au détail. Terme aussi utilisé pour désigner la liste des timbres-poste mis en vente par un commissaire priseur ou une maison de vente aux enchères.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Catégorie libre : Classe expérimentale d'exposition philatélique ne comportant que peu de restrictions quant au matériel utilisé, voire aucune
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Centrage : Un timbre bien centré a quatre marges égales. Rare pour les premiers timbres tirés à plat par typographie.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Centré : On dit d'un timbre-poste perforé qu'il est bien centré lorsque le dessin est placé soigneusement au centre des quatre bords perforés, donnant ainsi quatre marges blanches égales autour du dessin du timbre.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Charnière : Jusque dans les années 60 les timbres de collection étaient souvent apposés sur un album à l'aide d'une petite bande de papier cristal légèrement adhésif pliée en deux, d'où son nom de charnière. Un timbre avec charnière perd une bonne partie de sa côte car sa colle en est altérée.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Classe philatélique : Catégorie de participation aux expositions philatéliques à caractère compétitif organisées en France sous le patronage de la Fédération des associations philatéliques françaises et, au plan international, sous le patronage de la Fédération internationale de philatélie. Actuellement, il existe neuf classes spécialisées: ien vers un autre mot du lexique: aérophilatélie, astrophilatélie, entiers postaux, histoire postale, littérature philatélique, maximaphilie, philatélie fiscale, philatélie des jeunes, philatélie thématique, et une classe généraliste, la philatélie traditionnelle, pour toutes les collections qui n'entrent pas dans l’une des classes spécialisées. Des règlements spéciaux définissent le contenu et les principes des collections présentées dans les différentes classes philatéliques des compétitions.
Classeur : Contrairement à l'album, qui comporte des cases, le classeur possède des bandes horizontales vierges d'inscriptions dans lesquelles on glisse les timbres-poste dans l'ordre que l'on veut.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Classique : Terme qui caractérise les timbres-poste et les lettres du XIXe siècle. En France, certains philatélistes limitent cette période à celle qui s'étend de 1849 à 1876, apparition du type Sage, d'autres englobent tout le XIXe siècle. Cette période s'oppose à celle des «semi-modernes», qui va approximativement jusqu'en 1940; viennent ensuite les «modernes».
Cliché : Empreinte ou reproduction faite à partir d'un poinçon ou d'un coin aux fins de multiplication. Les clichés, suivant les techniques et les périodes, donnent d'autres poinçons ou des unités d'impression.
Coin daté : Il s'agit du coin inférieur droit d'une feuille de timbres où figure en marge inférieure la date d'impression.
En philatélie c'est en général un bloc
neuf des quatre timbres de ce bas de feuille avec bien entendu la date d'impression sur la marge.
Collection thématique : Fait de collectionner les timbres-poste par thème, par opposition à la collection par pays ou par région géographique.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Collotype : Procédé d'impression utilisé à la place de l'impression en lino.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Composition : Terme utilisé pour désigner la disposition et la mise en place de la plaque d'impression.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Contrefaçon : «Maquillage» d'un timbre-poste original (en modifiant sa couleur, sa dentelure, sa forme ou le tampon qui y est apposé, etc.) pour escroquer ou abuser le public ou les collectionneurs.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Contrefaçon postale : Contrefaçon d'un timbre-poste produite dans le but d'escroquer l'autorité postale, par opposition au faux, destiné à «abuser le collectionneur». De tels timbres-poste sont habituellement qualifiés de «faux pour tromper la poste».
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Convoyeur de ligne : Agent de la Poste, appelé aussi Courrier-convoyeur, chargé d'escorter des sacs postaux dans dans un train (allège postale, fourgon SNCF ou même compartiment voyageur d'autorail) . Il utilisait à un timbre à date à couronne ondulée portant la mention des gares de départ et d'arrivée de la ligne.
Le convoyeur de ligne a remplacé en 1877 le convoyeur de station.
Convoyeur de station : Agent de la Poste chargé de convoyer des dépêches dans un train. Il utilisait à un timbre à date à couronne ondulée portant le nom de chaque ville d'arrêt en gare. Il changeait donc cette couronne à chaque gare d'arrêt.
Du fait de cette incommodité le convoyeur de station a été a remplacé en 1877 par le convoyeur de ligne.
Coupé : Timbre-poste coupé en deux ou en quatre utilisé pour acquitter le droit d'affranchissement avec l'accord de l'autorité postale.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Coupon-réponse international : Coupon vendu dans les bureaux de poste d'un pays, valable pour l'échange du port dans les bureaux de poste de n'importe quel autre pays membre de l'Union postale universelle. Un coupon-réponse du Commonwealth remplit la même fonction, mais n'est reconnu que par les pays membres du Commonwealth. Des coupons similaires ont été émis pour les pays francophones et pour l'Union postale arabe.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Courant : Timbre-poste émis spécialement à des fins postales ordinaires et mis en vente sur une période de trois à cinq ans en moyenne, par opposition au timbre-poste commémoratif.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Courrier affranchi à la machine : Lettres affranchies par une machine qui enregistre les droits de port, lesquels sont ultérieurement réglés à l'autorité postale en un seul versement. Ces machines ont l'agrément de l'autorité postale et sont généralement utilisées par les entreprises.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Courrier recommandé : Procédure postale qui consiste à fournir à l'expéditeur un récépissé d'envoi et qui peut comporter une couverture d'assurance à concurrence d'une valeur déterminée garantissant le produit postal contre les risques de perte et de dommages.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie

Avec les autorisations de l'ADP (Association pour le Développement de la Philatélie) dont je fus le webmaistre et de l' Académie de Philatélie


Google

     
Ce site a été visité 16594938 fois - cette page a été visitée 76283 fois - précédente visite le 11/12/2017 à 23h 40mn
Mois de décembre 2017: 284 423 visites cumulées des pages pour 96 363 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...