Chercher dans les site Phil-Ouest Retour page d'accueil Survol retour page d'accueil Ecrire au webmestre Survol de Ecrire au webmestre
Il y a 262 visiteurs en cet instant
   Normandie    14    28    50    61    76      Bretagne    22    29    35    56      Pays-de-la-Loire    44    49    53    72    85    France  

Lexique philatélique

N° Y & T 

 

Recherchez le dans le menu ci-dessous pour en obtenir une définition. Vous pouvez également cliquer sur une des lettres ci-dessous afin d'obtenir tous les mots commençant par cette lettre.

A B C D E F G H I L M N O P R S T U V X

Les mots commençant par la lettre T
Taillé : Désigne un timbre-poste dont les perforations ou le bord ont été coupés. Le même terme est utilisé pour désigner les grandes feuilles de timbres-poste coupées en feuilles plus petites aux fins d'émission, un signe ou d'autres marques massicotées, ou un timbre-poste coupé pour l'adapter aux machines à rouleaux ou aux carnets. Lorsque le procédé est appliqué à la dentelure, on obtient un bord droit.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Taille-douce : La taille douce est une technique d'impression issue de la gravure au burin.
Une plaque d'acier reçoit par procédé photographique l'image inversée du timbre, le graveur au travers d'une loupe de forte puissance (binoculaire en général) entame l'acier avec un burin en suivant avec une grande précision les traits du dessin, il joue sur la pression de son burin pour affiner plus ou moins ses traits (pleins et déliés). Cette matrice en creux servira par pression sur une plaque d'acier moins dur à obtenir un positif (dessin en relief) qui lui-même par traitement mécanique et chimique permettra de multiplier en creux les nombreuses images du même timbre sur un cylindre d'impression.
Cette technique est très prisée des amateurs de beaux timbres à la fois par la beauté des traits obtenus où l'encre est légèrement en relief et par la beauté de la technique utilisée par l'artiste graveur.
Un des plus grands artistes graveurs contemporain est Ceslav Slania, polonais d'origine, qui a gravé à ce jour plus de 1.000 timbres.
Tampon : Toute marque appliquée à un timbre-poste ou à un produit postal pour indiquer la date et le lieu de l'application et prévenir toute réutilisation à des fins postales. Le tampon n'est pas nécessairement appliqué sur le timbre-poste ou sur son impression (l'appellation officielle est «timbre à date», mais on trouve aussi l'expression «cachet à date»).
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Tampons-slogans : Tampons qui portent un message sur une partie du dessin. Quand ils sont apposés à la machine, ils sont dénommés «flammes».
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Tarif : Dans le domaine postal, tableau indiquant le montant des droits à acquitter pour un service rendu par la poste. Généralement, il s'agit du transport des correspondances, mais il peut aussi s'agir de tarifs de services optionnels tels que le chargement, la recommandation, la poste restante, ou de tarifs particuliers comme ceux des imprimés, etc.
Termes et procédés d'impression : Termes utilisés par l'imprimeur pour décrire les techniques de production des timbres-poste.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Tête-bêche : Deux timbres qui se tiennent en étant à l'envers l'un par rapport à l'autre.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Thermoplastique : Forme d'impression similaire à la lithographie. Appelée aussi Thermographie.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbre à date : Tampon généralement rond apposé à la main ou à la machine, permettant soit d'oblitérer un timbre avec la date et le lieu le plus proche de celui du dépôt, soit d'indiquer la date et lieu d'arrivée d'une lettre ou d'un colis dans un bureau de poste.
Le timbre à date peut comporter une ou 2 étoiles et d'autres mentions permettant d'identifier la catégorie du courrier
Dans cet exemple la mention PP veut dire Port Payé, il s'agit généralement de courriers publicitaires ou d'imprimés (Publipostage), payés directement au bureau de dépôt, c'est la raison pour laquelle il n'y a pas de timbre (voir préoblitéré)

Sur une lettre si le timbre à date comporte une étoile cela signifie que la lettre à été déposée après l'HLD (heure limite de dépôt).
Timbre à date d'arrivée : Oblitération ou tampon apposé à la main au verso d'un produit postal pour indiquer la date de sa réception par un centre d'échange ou un bureau de poste donné.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbre-Poste : Vignette émise par une administration postale et ayant pouvoir d'affranchir le courrier. Le premier timbre-poste du monde fut émis en Angleterre le 6 mai 1840 (le one penny black), le premier timbre français fut émis le 1er janvier 1849 (le Cérès 20c noir).
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbre-poste autocollant : Timbre-poste dont le verso est enduit d'une matière qui n'a pas besoin d'être humectée pour adhérer à un pli.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres de vœux : Timbres spéciaux imprimés pour l'envoi de vœux (Noël, Jour de l'An, Saint-Valentin, anniversaires, etc.), souvent vendus à un prix réduit.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres en port dû : Timbres émis pour le règlement des droits de port non acquittés applicables à un article qui a été remis au service du courrier.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres fiscaux : Timbres utilisés pour la collecte des droits de timbre, droits de douanes ou autres droits, redevances ou taxes à des fins non postales, par opposition aux timbres-poste.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres locaux : Timbres émis à des fins d'utilisation dans une zone géographique bien déterminée. Généralement, ces timbres ne sont pas émis par une autorité postale.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres ministériels : Timbres émis pour l'usage exclusif d'un ministère ou d'une division d'une institution gouvernementale, et comportant une inscription qui les identifie comme tels.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres officiels : Timbres émis pour l'usage exclusif des gouvernements et des administrations (les philatélistes les appellent «timbres de service»).
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres télégraphes : Terme employé pour désigner les timbres utilisés pour le règlement à l'avance des transmissions par télégraphe ou télégramme.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres télégraphes : Terme employé pour désigner les timbres utilisés pour le règlement à l'avance des transmissions par télégraphe ou télégramme.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres-poste d'usage courant : Il s'agit de timbres-poste mis en vente pour une durée indéterminée et dont l'impression se fait au fur et à mesure des besoins.
Timbres-poste de bienfaisance : Timbres-poste dont l'objet principal est de nature postale, mais dont la valeur est majorée au profit d'oeuvres de bienfaisance. L'acquéreur paie donc une somme supplémentaire qui vient s'ajouter au tarif postal normal.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres-poste en carnet : Timbres-poste émis sous forme de livrets qui peuvent comporter des intercalaires publicitaires. Ces timbres-poste peuvent être produits spécialement à cet effet. Ils peuvent être massicotés pour former un bord droit ou bien être entièrement dentelés.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres-poste en morceaux : Timbres-poste vendus ou autorisés qui sont divisés en deux ou en quatre.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres-poste en rouleaux : Timbres-poste émis sous forme de rouleaux pour être vendus dans les distributeurs automatiques, mais qui sont disponibles aujourd'hui dans les guichets. Ces timbres-poste peuvent ne pas être dentelés des deux côtés. Voir aussi Rouleaux
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres-poste non émis : Timbres-poste dont la création a été décidée, dont l'effigie, la valeur faciale et les couleurs ont été sélectionnées, et qui ont fait l'objet d'un commencement de fabrication, sans toutefois être livrées au public par suite d'une décision de l'administration des postes, ou qui n'ont figuré que dans des collections officielles.
Timbres-poste non gommés : Timbres-poste dépourvus de gomme ou de substance adhésive au verso.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres-poste oblitérés : Timbres marqués par un cachet postal ou par un autre procédé pour les rendre inutilisables à des fins postales.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres-poste perforés : Timbres-poste pourvus de perforations pour en faciliter le détachement d'une feuille ou d'un carnet.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres-poste préoblitérés : Timbres-poste émis par une autorité postale, souvent en grandes quantités, comportant une marque d'oblitération préimprimée. Les timbres-poste préoblitérés ne peuvent être utilisés que sur des envois en nombre (en général au moins 1000 envois), le but étant d'épargner au bureau de poste la nécessité d'oblitérer de gros volumes de courrier.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres-poste provisoires : Timbres-poste mis en vente ou utilisés durant les périodes de pénurie ou lors de changements politiques.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres-poste semi-officiels : Emissions postales non officielles dont l’usage par les autorités postales n'a pas été contesté.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres-taxes : Timbres émis pour la collecte des taxes sur les objets postaux non ou insuffisamment affranchis.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Timbres-taxes de guerre : Timbres comportant une surcharge aux fins de contribution financière à l'effort de guerre.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Tirage : En philatélie, le mot désigne la quantité de timbres-poste qui ont été imprimés. La date de tirage correspond donc à celle de l'impression des timbres-poste.
TOP : Trieuse d'Ojets Plats.
Machine de tri automatique permettant de tri des lettres de grand format (mais aussi de petit format...)
Transfert froissé : Aspect défiguré d'un timbre-poste suite au froissement du cliché lors de son montage.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Triptyque : Bande de trois timbres-poste
présentant chacun un dessin différent, mais qui, ensemble, forment une seule illustration.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Tympan : Partie du dessin d'un timbre-poste qui se situe entre le dessin ou le portrait central et le cadre ou le bord extérieur.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Type : Terme utilisé par les collectionneurs pour désigner des timbres-poste différents, la même série ou le même groupe.
Source: Association pour le Développement de la Philatélie
Typographie : La typographie a été mise au point par Gutemberg. C'est une technique d'impression en relief: l'encre est déposée par un rouleau sur les saillies des caractères de plomb, les creux resteront blancs.
La typographie s'est assez rapidement enrichie d'images, elles aussi faites dans du plomb en relief, les différentes nuances de gris étant obtenues par un tramage plu ou moins fin de petits pics métalliques imprimant des points plus ou moins serrés. La typographie utilisée pour les timbres permet d'obtenir notamment des à-plats de couleur unie.

Avec les autorisations de l'ADP (Association pour le Développement de la Philatélie) dont je fus le webmaistre et de l' Académie de Philatélie



Google

     
Ce site a été visité 15589221 fois - cette page a été visitée 74156 fois - précédente visite le 22/08/2017 à 17h 31mn
Mois de août 2017: 600 609 visites cumulées des pages pour 170 709 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...