Il y a 288 visiteurs en cet instant

Les timbres évoquant Jean-Baptiste Charcot

N° Y & T 

Les timbres évoquant Jean-Baptiste Charcot

Un peu dʹhistoire
Né à Neuilly-sur-Seine, Jean-Baptiste Charcot est le fils du célèbre médecin universellement connu pour ses Leçons à la Salpêtrière. Pour faire plaisir à son père, il entreprend des études médicales et devient, lui aussi, médecin. Mais il ne songe, dès sa prime jeunesse, qu'aux bateaux et en dessine, à l'école, dans tous ses cahiers.

Cette vocation achève de s'affirmer lorsque, vers l'âge de vingt-cinq ans, il achète son premier bateau. Il décide alors de s'orienter vers l'exploration et l'océanographie. Deux expéditions, à bord du Français (1905), puis à bord du Pourquoi-Pas? (1908-1910), l'amènent dans les régions antarctiques. Il publie deux séries de rapports sur les résultats scientifiques de ces expéditions. Le monde entier apprend son nom. Après avoir servi dans l'administration britannique, durant la Première Guerre mondiale, Jean-Baptiste Charcot, assisté de divers spécialistes, reprend ses recherches dans l'Atlantique Nord. Il y effectue, de 1920 à 1936, un grand nombre de croisières scientifiques qui le mèneront aussi bien vers les îles Hébrides que vers les côtes orientales du Groenland (1925-1936). Le 16 septembre 1936 au matin, après douze heures de tempête, le Pourquoi- Pas? se brise sur les récifs de l'intérieur du Faxafjord; Jean-Baptiste Charcot et tous ses compagnons, à l'exception d'un seul, y laissent leur vie.

Paul-Émile Victor dira de lui qu'il est « un gentleman des pôles » et le « patron de l'exploration polaire ».
Dʹaprès Phil@Poste

Médecin militaire, scientifique et explorateur né à Neuilly le 15 juillet 1867, mort au large de l'Islande le 16 septembre 1936

Les différents navires de Jean-Baptiste Charcot («Le Français» et les «Pourquoi-Pas?») étaient basés à Saint-Malo, ville où un cénotaphe fut élevé en mémoire des marins et des scientifiques après le naufrage du «Pourquoi-Pas?» le 16 septembre 1936 au large de l'Islande.
Après des funérailles nationales en la cathédrale Notre-Dame de Paris12 octobre 1936 Jean-Baptiste Charcot est inhumé au cimetière de Montmartre.

Vous pouvez cliquer sur les timbres ou leur libellé pour accéder à leurs pages complètes
Jean-Martin Charcot, père de Jean-Baptiste Charcot
   1960 
Jean-Martin Charcot 1825-1893
13/06/1960 Y&T n° 1260
Dessiné par Mazelin,
Gravé par Claude Durrens
Jean-Baptiste Charcot, fils de Jean-Martin Charcot,
   1938 
Jean-Baptiste Charcot
Société des Œuvres de Mer
25/03/1938 Y&T n° 377
Dessiné et gravé par Georges Emile Goruel
puis après son décès gravure reprise par Jules Piel
   1939 
Jean-Baptiste Charcot
Société des Œuvres de Mer
26/06/1939 Y&T n° 377 A
Dessiné et gravé par Georges Emile Goruel
puis après son décès gravure reprise par Jules Piel
   2007 
Emission Commune France - Groenland
Jean-Baptiste Charcot
12/11/2007 Y&T n° 4110
Dessiné et gravé par Martin M?rck
   2007 
Emission Commune France - Groenland
Pourquoi-Pas
12/11/2007 Y&T n° 4111
Dessiné et gravé par Martin M?rck
   2017 
Jean-Baptiste Charcot 1867-1936
24/04/2017 Y&T n° 5140
Création graphique d' Eloïse Oddos
Gravé par Claude Jumelet
Rechercher une série de timbres
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Mots entiers   partie de mots
Les séries de timbres par thèmes
Ordre de listage
Nouvelles données en cours de saisie
Voir la liste complète des séries
Sélections proposées par Amazon
Ma sélection de produits

Google

     
Ce site a été visité 16438413 fois - cette page a été visitée 163 fois - précédente visite le 22/11/2017 à 09h 52mn
Mois de novembre 2017: 651 359 visites cumulées des pages pour 229 953 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...