Chercher un timbre
 

Timbre de 1987

Médecins et biologistes
Charles Richet 1850-1935
Anaphylaxie Prix Nobel de médecine 1913

Tous droits réservés

Mis en page par Denis Geoffroy-Dechaume
Gravé par Jacky Larrivière

Zoom sur le timbre
 
Les timbres de célébrités diverses
 
Timbres relatifs à la médecine ou à la santé
 
 
Les timbres de l'année 1987
Voir les 11 timbres de février 1987
 
Les timbres de personnalités ou organisations honorées par un prix Nobel
 
5 Lien vers le blog de Pierre Jullien «Le timbre-poste sur Charles Richet doit-il être démonétisé?»
  Les timbres concernés par ce site
 
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale
ET   ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Charles Robert Richet (26 août 1850 à Paris - 3 décembre 1935) est un physiologiste français, lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine de 1913 pour la description de l'anaphylaxie, et président de 1920 à 1926 de la Société française d'eugénisme.
Il est le fils de l'anatomiste et chirurgien Didier-Dominique-Alfred Richet (1816-1891), et l'arrière-petit-fils de l'ingénieur civil Pierre-Simon Girard (1765-1836).
Dʹaprès Wikipédia 

Malheureusement derrière ce grand médecin se cachait un odieux raciste aux idées proches de celles du nazisme, voici ce qu'il écrivait dans "L'homme stupide" (Voir le texte complet)

«Voici à peu près trente mille ans qu'il y a des Noirs en Afrique, et pendant ces trente mille ans ils n'ont pu aboutir à rien qui les élève au-dessus des singes [...] Les nègres n'ont rien d'analogue. Ils continuent, même au milieu des Blancs, à vivre une existence végétative, sans rien produire que de l'acide carbonique et de l'urée. [...] Donc les tortues, les écureuils et les singes sont bien au-dessus des nègre, dans la hiérarchie des intelligences. [...] Crédules, obscènes, frivoles, paresseux, menteurs, ils déshonorent l'espèce humaine.»

En 1919, date de la parution de ce livre, plus de 20.000 noirs africains venaient d'être tués lors de la grande guerre auprès de leurs frères d'armes européens.
Comme on le fait parfois pour d'autres personnalités des siècles passés on ne peut invoquer le contexte culturel et politique de son époque pour excuser les propos de Charles Richet.

Il n'y a que depuis quelque temps, en février 2015, que l'opinion publique a pris conscience de cet aspect de la personnalité de Charles Richet grâce à une pétition lancée à l'initiative de Paola CHARLES-MANCLÉ
Le Samedi 21 février 1987 Oblitération 1er jour à Paris
Vente générale le Lundi 23 février 1987
Retiré de la vente le Vendredi 21 août 1987 - Retraits de l’année 1987
Valeur faciale : 1,90 F  -  Voir les tarifs au 23 février 1987
Affranchissement du pli non urgent 1er échelon de poids
Surtaxe : 0,50F  au profit de la Croix-Rouge française
Timbre horizontal   Taille image : 36x21,45 mm Dimensions totales 40x26 mm   Dentelure 13
Imprimé en taille douce rotative
Vendu à 1 597 149 exemplaires


Le timbre à date premier jour

1987 - Célébrités

Voir cette série       • Lister les timbres de cette série
2460 BC Bande-carnet des médecins et biologistes
2454
 Charles Richet 1850-1935
Anaphylaxie Prix Nobel de médecine 1913 
2455 Eugène Jamot 1879-1937
Lutte contre la maladie du sommeil
2456 Bernard Halpern 1904-1978
Immunologiste - Travaux sur l'allergologie
2457 Alexandre Yersin 1863-1943
Découverte du bacille de la peste
2458 Jean Rostand 1894-1977
Génétique tératologie - travaux sur les amphibiens
2459 Jacques Monod 1910-1976
Biologie moléculaire - Prix Nobel de Médecine
Google

     
Ce site a été visité 28469005 fois - cette page a été visitée 3709 fois - précédente visite le 13/12/2018 à 09h 29mn
Mois de décembre 2018: 984 441 visites cumulées des pages pour 418 087 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...