Il y a 187 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbre autoadhésif de 2013

Carnet « sauter du coq à l'âne »
Avaler des couleuvres

Image du timbre Avaler des couleuvres
Tous droits réservés

Créé par Emmanuelle Houdart
Création graphique de Corinne Salvi

Zoom sur le timbre
 
Les timbres autoadhésifs
 
 
Les timbres autoadhésifs numérotation spécifique
 
 
Les timbres de l'année 2013
Voir les 21 timbres de février 2013
 
8 Lien vers le site «Expressions françaises» où l'on peut trouver quelques hypothèses sur l'origine de cette expression.
   
 
35 Si ce carnet avait été émis en 2012, Claude Duneton aurait pu y ajouter son grain de sel, il en aurait été fier comme un paon. Hélas Claude Duneton, décédé le 21 mars 2012, n'a pas connu cette modeste contribution à ses recherches ...
Les timbres concernés par ce lien Les timbres concernés par ce site
 
50 Lien vers «Wikipédia», l'encyclopédie libre
Biographie et bibliographie de Claude Duneton
Les timbres concernés par ce lien Les timbres concernés par ce site
 
42 Lien vers le forum «Projet Babel», un index de quelques locutions françaises, régionales ou étrangères
Les timbres concernés par ce lien  
 
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Vers le bas
Chaque langue possède son registre d'expressions imagées qui sont propres à sa culture et à sa manière d'appréhender le monde. Ces expressions jouent sur la différence entre le sens et la signification : ainsi « donner sa langue au chat » ne signifie pas s'arracher la langue pour en faire le repas du matou mais bien renoncer à deviner, demander la solution d'une énigme. L'expression est à prendre au sens figuré, imagé et non au sens propre.
Le français est une des langues les plus riches en expressions imagées dont douze d'entre elles illustrent les timbres de ce carnet.
Elles sont également les témoins de la vie du langage, toujours utilisées au quotidien et venant d'un autre siècle : « monter sur ses grands chevaux » à l'heure où la voiture est reine, « éclairer sa lanterne » quand l'électricité a remplacé la bougie, ou encore « donner un coup d'épée dans l'eau » quand on ne dégaine plus que ... son portable.

En savoir sur la signification des douze expressions illustrées dans ce carnet :
  • Qui vole un oeuf vole un boeuf : commettre un larcin mineur, c'est se mettre sur la voie d'une délinquance plus grave
  • Etre serrés comme des sardines : être entassé les uns contre les autres
  • Etre heureux comme un poisson dans l'eau : être complétement à l'aise, dans son élément
  • Pleurer des larmes de crocodile
  • Quand les poules auront des dents : un événement qui n'arrivera jamais
  • Avaler des couleuvres : subir des affronts sans pouvoir protester
  • Le chat parti, les souris dansent
  • Sauter du coq à l'âne
  • Se regarder en chiens de faïence : se dévisager avec méfiance et froideur
  • Ménager la chèvre et le chou : faire vivre ensemble des intérêts contradictoires
  • Cela ne se trouve pas sous le sabot d'un cheval : être rare, difficile à trouver
  • Pratiquer la politique de l'autruche : ignorer volontairement le danger ou l'échec
  • D’après le communiqué de presse de Phil@Poste

    Avaler des couleuvres :
    Avaler des couleuvres c'est subir un affront, une vexation sans être en mesure de protester. Accepter bouche cousue est le lot de tous ceux qui sont en position d'infériorité et qui jugent plus utile, ou plus prudent, de se taire, soit par esprit courtisan, soit pour leur sécurité. L'accession à tous les pouvoirs suppose naturellement une forte consommation de ces reptiles ; "Il faut savoir regarder d'un œil sec tout événement, avaler des couleuvres comme de la malvoisie", dit Chateaubriand qui s'y connaissait.

    Mais pourquoi ces serpents particuliers ?... L'expression semble dater du XVe siècle où Furetière la définit ainsi : "On dit qu'un homme a bien avalé des couleuvres, lorsqu'on a dit ou fait devant lui plusieurs choses fâcheuses qu'il se peut appliquer, ayant été cependant obligé de cacher le déplaisir qu'il en avait." Mme de Sévigné fait un grand usage de la tournure : "Il faut que le goût qu'il a pris pour elle soit bien extrême, puisque ce goût lui fait avaler, et l'été et l'hiver, toutes sortes de couleuvres."

    Je pense pour ma part qu'il y a là quelque part "anguille sous roche". L'anguille, poisson d'eau douce à forme de serpent, constituait, du temps qu'elle foisonnait dans nos pures rivières, un mets courant et particulièrement apprécié. Il est probable que c'est par opposition à elle que la couleuvre, considérée comme répugnante et même dangereuse, intervient. Des hôtes mauvais plaisants auraient-ils servi des couleuvres en lieu d'anguilles pour éprouver la docilité de leurs convives ?... Le coup du chat à la sauce lapin ? Après tout la couleuvre est comestible, et de chair fine au dire de certains. On l'appelle aussi anguille de haie.

    Claude Duneton - La puce à l'oreille

    Le timbre
    Premier jour le Vendredi 1er février 2013
    Oblitération illustrée 1er jour à Paris au «Carré d'encre»
    Timbre à validité permanente
    Valeur faciale à la date d'émission 0,58 €  - Voir les tarifs au 4 février 2013
    Affranchissement de la lettre verte jusqu'à 20g pour la France, Monaco, Andorre et secteurs postaux (armée)
    Timbre auto-adhésif  
    Dimensions totales: 38x24 mm
    Émis à 5 millions de carnets - voir les tirages de 2013
     Mis à jour le 24/10/2018 


    Le timbre à date premier jour : Corinne Salvi

    2013 - Carnet « sauter du coq à l´âne »

    Voir cette série       • Lister les timbres de cette série
    789 BC Carnet « sauter du coq à l'âne »
    789 Qui vole un oeuf vole un boeuf
    790 Etre serrés comme des sardines
    795 Le chat parti, les souris dansent
    796 Sauter du coq à l'âne
    791 Etre heureux comme un poisson dans l'eau
    792 Pleurer des larmes de crocodile
    797 Se regarder en chiens de faïence
    798 Ménager la chèvre et le chou
    793 Quand les poules auront des dents
    794
     Avaler des couleuvres 
    799 Cela ne se trouve pas sous les sabots d'un cheval
    800 Pratiquer la politique de l'autruche
    Google

         
    Ce site a été visité 34790913 fois - cette page a été visitée 3179 fois - précédente visite le 02/07/2020 à 21h 12mn
    Mois de juillet 2020: 112 966 visites cumulées des pages pour 46 016 visites du site.


    Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...