Chercher un timbre
 

Timbre de 1949

Célébrités du XVIIIème siècle
Dupleix 1697-1763

Tous droits réservés

Dessiné et gravé par Raoul Serres

Zoom sur le timbre
 
Les timbres de célébrités diverses
 
 
Les timbres du Nord
 
◆ Les timbres de la région Hauts-de-France
 
Timbres évoquant l'Inde
 
 
Les timbres de l'année 1949
Voir les 10 timbres de novembre 1949
 
Le timbre de Mahé de La Bourdonnais
 



Joseph-François Dupleix, né le 1er janvier 1697 à Landrecies et mort le 10 novembre 1763 à Paris, fut gouverneur général des établissements français de l'Inde et grand rival de Robert Clive.

Dʹaprès Wikipédia 




Vente générale le Lundi 14 novembre 1949
Retiré de la vente le Samedi 18 mars 1950 - Retraits de l’année 1950
Valeur faciale : 15,00 F  - Voir les tarifs au 14 novembre 1949
Affranchissement de la lettre simple pour l´intérieur
Surtaxe : 5F  
Timbre vertical   Taille image : 21,45x36 mm Dimensions totales 26x40 mm   Dentelure 13
Imprimé en taille douce rotative à 25 timbres par feuille
Emis à 1,42 million d´exemplaires

1949 - Série des célébrités

Voir cette série       • Lister les timbres de cette série
853 Montesquieu 1689-1755
854 Voltaire 1694-1778
855 Watteau 1684-1721
856 Buffon 1707-1788
857
 Dupleix 1697-1763 
858 Turgot 1727_1781
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale
ET   ET gamme de couleurs
 
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots

Dupleix ou le rêve de la puissance indenne
Affiche d'une exposition sur l'Inde dans le cadre de la Foire internationale de Bordeaux en mai 2015


Le texte de l’affiche

Dupleix ou le rêve De la puissance indenne
C'est donc entre 1705 et 1750 seulement que Pondichéry connaît son plus important développement et que les investissements de la Compagnie des Indes y sont les plus nombreux.

Il est vrai que le volume commercial de la Compagnie égale peu à peu celui de l'E.I.C. La ville est peu à peu ceinte d'un rempart et à partir de 1706, on remplace le vieux fort Barlong par une puissante citadelle, le fort Louis. Mais la croissance Indienne place les Européens au centre d'un système politique instable : sous le gouverneur Dumas, une véritable politique Indienne est mise en place pour obtenir des avantages commerciaux de plus en plus importants. Un réseau d'alliances dangereuses se tisse donc autour des implantations européennes.

C'est dans ce contexte que se fait l'ascension de Joseph-François Dupleix.

L'homme était arrivé en Inde en 1722. Il s'initie au commerce à Pondichéry et parvient en 1731 à se faire nommer directeur du comptoir de Chandernagor au Bengale. En 1742, il atteint enfin son but et obtient le poste de gouverneur de l'Inde. Là,avec sa femme Jeanne Vincent De Castro il va développer jusqu'à son paroxysme l'engagement de la Compagnie dans les affaires Indiennes. Le but de Dupleix est clair, il s'agit d'éliminer les concurrents. Lorsque la guerre de Succession d'Autriche commence en 1746, il profite de la présence d'une escadre française commandée par Mahé de La Bourdonnais pour prendre Madras. En 1748, les Anglais mettent le siège à Pondichéry, mais ils ne parviennent pas à la faire chuter.

Or la fin de la guerre en Europe ne pouvait satisfaire totalement Dupleix et c'est en commerçant avisé qu'il reprend ses relations avec les princes indiens. Ceux-ci lui offrent une occasion inespérée de reprendre les hostilités.

En 1750, Chanda Saheb et Mouzaffer, avec l'aide des Français qui s'emparent de la forteresse de Gingy, usurpent le trône du Deccan et d'Arcot. Dupleix et son lieutenant Bussy contrôlent d'un seul coup l'ensemble du Sud de l'Inde. Les Anglais soutinrent alors militairement la rébellion de Mehemet Ali. Celui-ci résiste aux armées françaises à Trichinopoly et Chandra Saheb est tué à Srinagar en 1753. Les guerres furent courtes, brutales et surtout coûteuses. Apprenant les nouvelles de l'Inde, les actionnaires de la Compagnie demandent le rappel de leur Gouverneur et lui intentent un procès.


Les illustrations de l'affiche

De haut en bas:
  • Joseph François Dupleix, administrateur colonial français. Gravure (XVIIIe siècle) de Mme de Cernel d’après Sergent. (Bibliothèque nationale de France, Paris.)
  • Pièce justificative produite au procès de Mahé de la Bourdonnais, présentant la valeur des prises de mer durant la campagne de 1746
  • Vue de Pondichéry vers 1750
  • Google

         
    Ce site a été visité 30491116 fois - cette page a été visitée 2993 fois - précédente visite le 22/02/2019 à 17h 18mn
    Mois de février 2019: 1 382 589 visites cumulées des pages pour 536 534 visites du site.


    Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...