Chercher un timbre
 

Timbre de 1957

Bimillénaire de Lyon
Le théâtre romain de Fourvières

Tous droits réservés

Dessiné par André Spitz
Gravé par Charles Mazelin

Zoom sur le timbre
 
Les timbres de sites et monuments
 
 
Les timbres du Rhône
 
◆ Les timbres de la région Auvergne-Rhône-Alpes
 
 
Les timbres de l'année 1957
Voir les 8 timbres d'octobre 1957
 
Les timbres évoquant le théâtre
 
Les timbres évoquant la ville de Lyon
 
Le monde romain et gallo-romain antique sur les timbres
 
16 Lien vers le portail culturel de la ville de Lyon photo du théâtre romain de Fourvières
   
 
15 Lien vers le site de l'UNESCO le site historique de Lyon
Les timbres concernés par ce lien  
 
Le timbre situé sur la carte de France
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale
ET   ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Histoire de Lyon

L'histoire de Lyon concerne l'histoire de l'agglomération présente sur le site de l'actuelle ville de Lyon. Si le lieu est occupé depuis la Préhistoire, la première ville, nommée Lugdunum, date de la Rome antique. Sous l'Empire romain, Lyon devient une puissante cité, capitale de la Gaule romaine. La chute de l'Empire la renvoie à un rôle secondaire dans l'espace européen, place qui perdure avec l'empire de Charlemagne, car elle se situe trop loin des centres de pouvoir. La division de l'empire place la cité rhôdanienne en position de ville frontière, ce qui la caractérise durant tout le Moyen Âge. Au coeur de cette période, le pouvoir politique est tout entier entre les mains de l'archevêque, qui protège jalousement l'autonomie de sa ville. Il faut attendre 1320 pour voir une institution bourgeoise contrebalancer son autorité, et dans le même temps, la soumission définitive au Royaume de France.

Ce n'est qu'à la Renaissance que Lyon se développe et devient une grande ville commerçante européenne. Mais ce premier âge d'or est fauché par les guerres de religion, qui font fuir définitivement une partie des marchands-banquiers étrangers. Durant la monarchie absolue, Lyon reste donc une cité moyenne en France, dont la principale richesse est le travail de la soie. La Révolution dévaste la ville, qui ose s'opposer en 1793 aux montagnards. Prise militairement, elle est sévèrement réprimée et sort de la tourmente révolutionnaire très affaiblie.

Napoléon aide à son redressement par un soutien aux soyeux, qui vient en même temps que la mise au point du métier Jacquard.

Dʹaprès Wikipédia
Premier jour le Samedi 5 octobre 1957 Oblitération spéciale 1er jour à Lyon (Rhône)
Vente générale le Lundi 7 octobre 1957
Retiré de la vente le Samedi 8 février 1958 - Retraits de l’année 1958
Valeur faciale : 20,00 F  -  Voir les tarifs au 7 octobre 1957
Affranchissement de la lettre simple pour l´intérieur
Timbre horizontal   Taille image : 36x21,45 mm Dimensions totales 40x26 mm   Dentelure 13
Imprimé en taille douce rotative à 50 timbres par feuille
Emis à 4,4 millions d´exemplaires


Le timbre à date premier jour

1957 - Série sites et monuments 1957

Voir cette série       • Lister les timbres de cette série
1117 Brest
Le Port et l´Arsenal
Pont levant de Recouvrance
1105 Le Quesnoy (Nord)
8F vert foncé
1106 Le Quesnoy (Nord)
15 F sépia et vert-bleu
1118 Région bordelaise
1119 Cahors - Le pont Valentré
1124
 Bimillénaire de Lyon
Le théâtre romain de Fourvières 
1125 Guadeloupe
Rivière Sens
1126 Palais de l´Élysée - Paris
La cour d´honneur
1099 Uzès
1127 Château de Beynac et Cazenac
1128 Le château de Valençay
1129 La cathédrale de Rouen
1130 Saint Remy de Provence
Les Antiques
1131 Evian les Bains
Google

     
Ce site a été visité 28475560 fois - cette page a été visitée 5405 fois - précédente visite le 14/12/2018 à 10h 32mn
Mois de décembre 2018: 998 986 visites cumulées des pages pour 424 634 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...