Nombre de visiteurs connectés en ce moment : 1
Chercher un timbre
 

Timbre de 1991

Poètes du XXème siècle
Paul Éluard 1895-1952

Tous droits réservés

Mis en page par Megret
Gravé par Pierre Albuisson
D’après un dessin de Pablo Picasso

Zoom sur le timbre
 
Les timbres de célébrités diverses
 
 
Les timbres relatifs à la Littérature et au Théâtre
 
 
Les timbres de la Seine-Saint-Denis
 
◆ Les timbres de la région Île-de-France
 
 
Les timbres de l'année 1991
Voir les 10 timbres de février 1991
 
Les oeuvres de Pablo Picasso sur les timbres
 
191 Lien vers le site «CoppoWeb» Paul Eluard : L'Amoureuse
  Les timbres concernés par ce site
 
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale
ET   ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Voici ce que dit Wikipédia à propos de Paul Eluard:
Eugène Émile Paul Grindel, dit Paul Éluard, est un poète français né à Saint-Denis le 14 décembre 1895 et mort à Charenton-le-Pont le 18 novembre 1952.

En 1916, il choisit le nom de Paul Éluard, hérité de sa grand-mère, Félicie. Il adhère au dadaïsme et devient l'un des piliers du surréalisme en ouvrant la voie à une action artistique engagée.

Il est connu également sous les noms de plume de Didier Desroches et de Brun.

Premier jour le Samedi 23 février 1991 Oblitération illustrée 1er jour à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
Vente générale le Lundi 25 février 1991
Retiré de la vente le Vendredi 11 octobre 1991 - Retraits de l’année 1991
Valeur faciale : 2,50 F  -  Voir les tarifs au 25 février 1991 Surtaxe : 0,50F  au profit de la Croix-Rouge française
Timbre horizontal   Taille image : 36x21,45 mm Dimensions totales 40x26 mm   Dentelure 13
Imprimé en taille douce rotative


Le timbre à date premier jour

1991 - Poètes du XXème siècle

Voir cette série       • Lister les timbres de cette série
2687 BC Carnet des poètes du XXème siècle
2681
 Paul Éluard 1895-1952 
2682 André Breton 1896-1966
2683 Louis Aragon 1897-1982
2684 Francis Ponge 1899-1988
2685 Jacques Prévert 1900-1977
2686 René Char 1907-1988

Liberté
Paul Eluard


Sur mes cahiers d’écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J’écris ton nom

Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J’écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l’écho de mon enfance
J’écris ton nom

Sur les merveilles des nuits
Sur le pain blanc des journées
Sur les saisons fiancées
J’écris ton nom

Sur tous mes chiffons d’azur
Sur l’étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J’écris ton nom

Sur les champs sur l’horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J’écris ton nom

Sur chaque bouffée d’aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J’écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l’orage
Sur la pluie épaisse et fade
J’écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J’écris ton nom

Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J’écris ton nom

Sur la lampe qui s’allume
Sur la lampe qui s’éteint
Sur mes maisons réunies
J’écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J’écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J’écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J’écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J’écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attentives
Bien au-dessus du silence
J’écris ton nom

Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J’écris ton nom

Sur l’absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J’écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l’espoir sans souvenir
J’écris ton nom
Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté.

Paul Eluard

Poésie et vérité 1942 (recueil clandestin)
Au rendez-vous allemand (1945, Les Editions de Minuit)
Google

     
Ce site a été visité 26231108 fois - cette page a été visitée 3781 fois - précédente visite le 23/09/2018 à 18h 57mn
Mois de septembre 2018: 885 942 visites cumulées des pages pour 348 687 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...