Chercher un timbre
 

Timbre de 2007

Les phares
Le phare du Grand Léjon

Tous droits réservés

Dessiné par Pierre-André Cousin
Gravé par Claude Jumelet

Zoom sur le timbre
 
Les timbres de sites et monuments
 
 
Les timbres des Côtes-d´Armor
 
◆ Les timbres de la région Bretagne
 
 
Les timbres de l'année 2007
Voir les 36 timbres de novembre 2007
 
Les timbres représentant un phare ou une balise
 
140 Lien vers le site de Robert Carceller : le phare du Grand Léjon
Les timbres concernés par ce lien Les timbres concernés par ce site
 
Le timbre situé sur la carte de France
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale
ET   ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Premier jour le Vendredi 9 novembre 2007
Oblitération illustrée 1er jour à Paris, à Saint-Denis d'Oléron (Charente-Maritime), à Plevenon (Côtes-d'Armor), à Saint-Quay-Portrieux (Côtes-d'Armor), à Audierne (Finistère), au Grau-du-Roi (Gard), à Hyères (Var) et sans mention 1er jour à Ouistreham (Calvados) et à Plougonvelin (Finistère)
Vente générale le Lundi 12 novembre 2007
Valeur faciale : 0,54 € Voir les tarifs au 12 novembre 2007
Affranchissement de la lettre jusqu´à 20g pour la France métropolitaine
Timbre vertical   Dimensions totales 25,5x40 mm   Dentelure 13
Imprimé en taille douce rotative


Les timbres à date premier jour - Création : Jean-Paul Cousin
Le phare du Grand Léjon se situe en mer à 9 milles (environ 16,5 km) au large de Saint-Quay-Portrieux dans les Côtes-d'Armor, à l'extrémité sud du plateau du Grand Léjon. Il indique l'entrée de la baie de Saint-Brieuc.

La construction du phare se fit en deux étapes. De 1859 à 1862, une première tour tronconique est érigée en maçonnerie, afin de recevoir un feu. Durant le chantier de 1860, une lame de plus de cinq mètres de haut retourne une des embarcations du chantier de construction. Les deux hommes à bord, deux frères de la famille Bougeard, âgés de 30 ans et de 15 ans, se noient. L'administration des phares et balises demande que soit allouée à leur mère, veuve, dont ils avaient la charge, une indemnité de 300 francs pour ses deux fils et de 1500 francs pour l'embarcation perdue.
En 1879, des travaux d'exhaussement sont entrepris. Le 20 juin 1881, le feu est allumé au sommet de la tourelle désormais haute de 23,40 m pour porter le feu et abriter les gardiens.
En 1888, un signal sonore fut installé à la demande des marins. En effet, le signal lumineux était inefficace par temps de brume.
Dʹaprès Wikipédia 

2007 - Les phares

Voir cette série       • Lister les timbres de cette série
114 Les phares
4112 Le phare du Cap Fréhel
4113 Le phare de l'Espiguette
4114 Le phare d'Ar-Men
4115
 Le phare du Grand Léjon 
4116 Le phare de Porquerolles
4117 Le phare de Chassiron
Google

     
Ce site a été visité 30503142 fois - cette page a été visitée 2661 fois - précédente visite le 22/02/2019 à 01h 23mn
Mois de février 2019: 1 416 000 visites cumulées des pages pour 548 550 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...